Anne Seitz

Lectrice DAAD/ maître de langue

Née en 1979

Courriel

seitz

 Thèmes de recherche

  • Histoire de la littérature française (19e siècle)
  • Rituels politiques et lieux de mémoire (20e siècle)
  • Histoire des sciences, de la médecine et de la démographie (19e et 20e siècles)

 Formation

  • 1999-2004 : Etudes pluridisciplinaires sur la France contemporaine (Frankreichwissenschaften) à la Freie Universität Berlin, à l’Université Lyon 2 et à l’IEP de Lyon
  • 2004 : Mémoire de fin d’études sur la représentation de la France dans les discours de panthéonisation (directeurs : Winfried Engler, Etienne François)
  • 2009-2012 : Contrat doctoral de la Deutsche Forschungsgemeinschaft dans un projet sur les représentations du pathologique dans les discours médical et littéraire en France au 19e siècle, Ruhr-Universität Bochum
  • 2012 : Doctorat de philologie romane (« Erzählte Ansteckung. Krankheit, Körper und Gesellschaft in dem französischen Roman von Naturalismus und Fin de siècle »), sous la direction de Rudolf Behrens et Jakob Vogel [soutenance en octobre 2012].

Fonctions

  • 2006-2009 : Coordination d’un projet BMBF: « Le futur passé de l’Europe. Analyses culturelles et scientifiques des projections démographiques et des ordres de savoir aux 20e et 21e siècles », Centre Marc Bloch, Berlin
  • 2012 : Coordinatrice de projet BMBF-MESR (interim) « Saisir l’Europe – Europa als Herausforderung », Centre Marc Bloch, Berlin.

Activités éditoriales

  • Depuis 2013 : Rédactrice en chef de Trajectoires. Travaux des jeunes chercheurs du CIERA, http://trajectoires.revues.org/

Publications

 Chapitres d’ouvrages collectifs

  •  « Le milieu empesté. Die Vorstadt als infektiöser Raum am Beispiel von Emile Zolas L’Assommoir », dans: Angela Oster/ Jan-Henrik Witthaus (éd.), Milieu und urbaner Raum. Die Stadt als Raum von Regierung und Erkenntnis im Frankreich der Moderne, à paraître en 2014.
  • « Wimmeln und Wabern. Zu einer Poetik des Unsichtbaren bei Joris-Karl Huysmans », dans Michael Bies/ Michael Gamper (éd.), Literatur und Nicht-Wissen, Zurich: Diaphanes 2012, pp. 381-395.
  • « Mikroben in der Dekadenz. Degeneration und Bakteriologie in Familienzeitschriften und in fiktionaler Literatur (Frankreich um 1900) », dans: Petra Overath (éd.), Die vergangene Zukunft Europas. Kulturwissenschaftliche Analyse von demografischen Prognosen und Wissensordnungen. Cologne: Böhlau 2011, pp. 145-162.
  • Avec Petra Overath: « Der bedrohte Europäer. Demografisch-literarische Fiktionen des homo europaeus in Deutschland und Frankreich (1900-1940)  », dans: Petra Overath (éd.), Die vergangene Zukunft Europas. Kulturwissenschaftliche Analyse von demografischen Prognosen und Wissensordnungen. Cologne: Böhlau 2011, pp. 211-241.
  • « Zukunft schreiben. Prognostische Wissensfiguren des frühen 20. Jahrhunderts », dans Jakob Vogel, Heinrich Hartmann (ed.), Zukunftswissen. Prognosen in Wirtschaft, Politik und Gesellschaft seit 1900. Francfort sur Main: Campus 2010, pp. 251-266.

 Organisation de colloques, tables-rondes et universités d’été

i