Frédérique Letourneux

Docteure en sociologie

Mail

Thèmes de recherche :

  • Travail, organisation, travail indépendant
  • Groupes professionnels, identité au travail
  • Genre
  • Famille, articulation

 Formation :

  • 2017 : Doctorat – Thèse soutenue publiquement le 24 novembre 2017 : « A distance. Enquête sur les formes contemporaines du travail à domicile ».
  • 2009 : Master 2 de sociologie à l’Ehess. Titre du mémoire : « ”La condition pigiste”. Esquisse d’une sociologie de la liberté ». Parcours de spécialisation : Travail, techniques, sociétés (mention Très bien).
  • 2008 : Master 1 de sociologie à l’Ehess (mention Très bien).
    2001 :
    Diplômée de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille (mention Bien).

Expériences d’enseignement :

  •  Depuis 2017 : Accompagnement à la rédaction de mémoire d’étudiants en formation IADE (infirmier anesthésiste, niveau master 2).
  •  Depuis 2015 : Chargée de cours au CNAM : niveau CASP, Chargé d’accompagnement social et professionnel (UE  Institutions et acteurs de l’intervention sociale : l’accompagnement) ; licence professionnelle Intervention sociale – Coordonnateur de projets collectifs en insertion (UE Politiques et actions locales d’insertion professionnelle) ; master 1 d’ergonome (UE Sociologie du travail et de l’emploi).
  • Depuis 2012 :  Chargée de cours à l’UFR de Nantes : TD de méthodologie (L1) ; TD sociologie du travail (L2) ; TD sociologie du genre (L2)
    – Chargée de cours à l’IUT de Nantes, au département GEA : TD de psychosociologie (L1) + TD Dynamiques sociales dans les organisations (L2)
    – Enseignante à l’École de design de Nantes Atlantique : workshop d’initiation à la sociologie (niveau Bachelor) + suivi en méthodologie de projet (niveau bachelor) + encadrement des master MDI en alternance.

Publication:

  •  « Branchés ou débranchés ? Les pigistes, des journalistes derrière un écran », Revue européenne du droit social, Vol. 15, Issue 2, 2012.

Communications:

  •  « Stratégies et routines négociées autour de la constitution d’un espace de travail au sein d’un espace domestique », dans le cadre du séminaire « Travail et classes populaires », La Sorbonne, 23 juin 2016.
  • « Travailler à distance : enjeux et stratégies de la mise en scène de soi en travailleur », dans le cadre du séminaire « Le travail et ses finalités », Ehess, 13 avril 2016
    « Travailler chez soi. Enjeux de négociation autour de la constitution d’un espace de travail dans un espace domestique », Association française de sociologie, RT48, 2 octobre 2014.
  • « Je ferme le clapet à tout le monde en disant que je suis chef d’entreprise… » Profession secrétaire indépendante : une mise à l’épreuve du discours sur l’entreprise de soi », Journée d’études des doctorants en sociologie des groupes professionnels, UVSQ, 24 juin 2014.
  •  « Le syndrome du « pompier de service ». Entre revendication d’autonomie et  désir d’intégration, le rapport des journalistes pigistes aux organisations de travail », Colloque de l’AFS, 2 septembre 2013.
    « Formes et expérimentations d’un « tiers-lieu » de travail. Le cas de La Cantine numérique, un espace de co-working », communication  réalisée dans le cadre du Projet Valeurs et utilités de la culture, Angers, 12 décembre 2012.
  • « Branchés ou débranchés ? Les pigistes, des journalistes derrière un écran » : colloque ressources humaines et interdisciplinarités, Université du littoral et de la côte d’opale (département GACO), 1er décembre 2011

Programme de recherches :

  • Lauréate du programme « Paris 2030 » sur un projet de recherches intitulé : « Paris est une fête. Contribution à l’analyse sociologique de l’homo festivus ». (2009-2011).
i