Patrice Veit

Directeur de recherche émérite CNRS

Courriel

Image1

Cursus universitaire et professionnel

1971-74: Classes préparatoires, Lycée Henri IV, Paris.

1975: Licence es Lettres,  Histoire, Sorbonne (Paris I).

1976: Maîtrise d’Histoire, Sorbonne (Paris IV), mention Très Bien.

1977-80: Boursier de l’Institut für Europäische Geschichte, Mainz, RFA.

1977: Diplôme d’Etudes Approfondies en Etudes  Européennes, Sorbonne (Paris IV), mention Très Bien.

1980: Diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Section des Sciences religieuses, à l’unanimité (directeur : Richard Stauffer) (Les cantiques de Luther: introduction, traduction et notes).

1981: Doctorat de 3e cycle en Histoire, Sorbonne (Paris IV), mention Très Bien à l’unanimité (directeurs : Pierre Chaunu et Richard Stauffer): Luther et le chant. Etude critique, thématique et sémantique des cantiques du Réformateur (1524-1545).

1982: Attaché de recherche au CNRS, rattaché au Centre de Recherches sur la Civilisation de l’Europe Moderne (actuel Centre Roland Mousnier), Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) (1982-2001).

1984: Chargé de recherche de 1ere classe au CNRS (Centre Roland Mousnier, Paris-Sorbonne).

Janvier-juin 1986: Chercheur-invité au Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen.

1987-1989: Allocataire de recherche à la Mission Historique Française en Allemagne, Göttingen, mis à disposition auprès du Ministère des Affaires Etrangères.

1992-1999: Directeur de la Mission historique française en Allemagne, Göttingen.

2001-2010: Affecté au Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne (CRIA), UMR 8131, CNRS/EHESS, Paris.

Octobre 2006 : Directeur de recherche de 2e classe.

Décembre 2006 : Habilitation à diriger des recherches : « Chant, musique, religion et culture à l’exemple de l’Allemagne, 1500-1900 » soutenue à l’EHESS devant un jury composé de Gérald Chaix (Strasbourg), Denis Crouzet (Paris IV), Etienne François (Berlin), Hans-Joachim Hinrichsen (Zurich), Jacques Revel (EHESS) (président), et Michael Werner (EHESS) (garant).

Octobre 2010-Septembre 2015 : Directeur du Centre Marc Bloch, Berlin, détaché auprès du MAEDI

Octobre 2014 : Directeur de recherche de 1ere classe

Octobre 2015 : réaffecté au Centre Georg Simmel (ex CRIA), UMR 8131, CNRS/EHESS, Paris

3 mai 2016 : Admis à la retraite, Directeur de recherche émérite de 1ere classe.

 

Thèmes de recherche

  • Chant, culture et pratiques de piété dans l’Allemagne luthérienne à l’époque moderne

  • Pratiques de dévotion et anthropologie religieuse dans l’Allemagne moderne

  • Musique protestante à l’époque moderne

  • Jean-Sébastien Bach et sa mémoire en Allemagne aux XIXe et XXe siècles

  • Pratiques socioculturelles de la musique

  • Aspects d’historiographie allemande

 

Publications

(Les comptes rendus d’ouvrages ne sont pas mentionnés dans cette liste)

 

1-Ouvrages

  • Luther : Cantiques et préfaces aux recueils de cantiques et de musique (1523-1545). Traduction française, notice, note sur le texte, bibliographie et notes,  in : Luther, Oeuvres, tome  II, publiées sous la direction de M. Arnold et M. Lienhard, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2017, p. 725-819 et 1084-1126.
  • Das Kirchenlied in der Reformation Martin Luthers. Eine thematische und semantische Untersuchung, Stuttgart, Franz Steiner Verlag (Veröffentlichungen des Instituts für Europäische Geschichte Mainz, 120), 1986, 224 p.

2-Direction d’ouvrages collectifs et de numéros de revue

  •  (avec Hans Erich Bödeker et Michael Werner) Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920. Architecture, musique, société, Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag (Musical Life in Europe 1600-1900. Circulation, Institutions, Representation), 2008, 493 p.
  • (avec Hans Erich Bödeker et Michael Werner), Organisateurs et formes d’organisation du concert en Europe, 1700-1920. Institutionnalisation et pratiques, Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag (Musical Life in Europe 1600-1900. Circulation, Institutions, Representation), 2008, 359 p.
  • (avec Hans-Erich Bödeker), Les Sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales et sociabilités, Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag (Musical Life in Europe 1600-1900. Circulation, Institutions, Representation), 2007, 512 p.
  • (avec Jean-Marie Valentin), La confessionnalisation dans le Saint Empire XVIe-XVIIIe siècles, Etudes Germaniques 57, juil.-sept. 2002, p. 395-576.
  • (avec Barbara Duden et Jürgen Schlumbohm), Geschichte des Ungeborenen. Zur Erfahrungs- und Wissenschaftsgeschichte der Schwangerschaft 17.-20. Jahrhundert, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 170), 2002, 328 p.
  • (avec Hans-Erich Bödeker et Michael Werner), Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe de 1780 à 1914 (France, Allemagne, Angleterre), Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2002, 500 p.
  • (avec Kaspar von Greyerz et Hans Medick), Von der dargestellten Person zum erinnerten Ich. Selbstzeugnisse in Europa als historische Quelle (1500-1800), Wien, Bölhau (Sebstzeugnisse der Neuzeit, 9), 2001, 461 p.
  • (avec Heinz Duchhardt) Krieg und Frieden im Übergang vom Mittelalter zur Neuzeit. Theorie – Praxis – Bilder / Guerre et Paix du Moyen-Âge aux Temps modernes. Théorie – Pratiques – Représentations, Mainz, Philipp von Zabern (Veröffentlichungen de Instituts für europäische Geschichte Mainz, Abteilung für Universalgeschichte, Beiheft 52), 2000, 328 p.
  • Hans Medick, Benigna von Krusenstjern avec la participation de Patrice Veit (éd.), Zwischen Alltag und Katastrophe. Der Dreissigjährige Krieg aus der Nähe, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 148), 1999, 625 p.
  • (avec Peter Schöttler et Michael Werner), Plurales Deutschland / Allemagne plurielle, Göttingen, Wallstein Verlag, 1999, 368 p.
  • (avec Barbara Duden, Jacques Gélis, Jürgen Schlumbohm), Rituale der Geburt. Eine Kulturgeschichte, Munich, Beck (Beck’sche Reihe, 1280), 1998, 357 p.
  • (avec Hans Erich Bödeker et Gérald Chaix) Le livre religieux et ses pratiques. Etudes sur l’histoire du livre religieux en Allemagne et en France à l’époque moderne/ Der Umgang mit dem religiösen Buch. Studien zur Geschichte des religösen Buches in Deutschland und Frankreich in der frühen Neuzeit, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, Band 101), 1991, 415 p.

En préparation:

  • (avec Hans-Joachim Hinrichsen) La Passion selon Saint-Matthieu de Johann Sebastian Bach. De la composition liturgique au monument culturel (XVIIIe-XXe siècle), Paris, Editions de la Maison des sciences de l’Homme.
  • (avec Juliette Guilbaud et Thomas Kaufmann) Religiöse Buchpraktiken in der Frühen Neuzeit im Alten Reich und in Frankreich / Les pratiques religieuses du livre dans l’Empire et en France à l’époque moderne, Wiesbaden, Harrassowitz.

3-Articles et contributions

  • Article « Concert », in : Daniel Roche (éd.), Dictionnaire de la Civilisation européenne, Paris, Fayard (à paraître).
  • « La musique au coeur », L’Histoire, Hors série : Luther. 1517, le grand schisme, 2017, p. 34-36.
  • « Die evangelische Hauskirche : Ein Zwischenraum ? », in : Karin Friedrich (éd.), Die Erschliessung des Raumes. Konstruktion, Imagination und Darstellung von Räumen und Grenzen im Barockzeitalter, Wiesbaden : Harrassowitz Verlag, 2014, p. 195-206.
  • « Leipzig et le Gewandhaus à l’époque de Felix Mendelssohn-Bartholdy (1835-1847) », in : Jean-François Candoni et Laure Gauthier (éd.), Grands centres musicaux dans l’espace germanophone (XVIIe-XIXe siècle), Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2014, p. 309-330.
  • Article « Gesangbuch », in : Volker Leppin et Gury Schneider-Ludorff (éd.), Luther-Lexikon, Regensburg : Verlag Bückle & Boehm, 2014, p. 249-250.
  • Article « Lied », in : Volker Leppin et Gury Schneider-Ludorff (éd.), Luther-Lexikon, Regensburg : Verlag Bückle & Boehm, 2014, p. 385-389.
  • « Le royaume de l’ouïe », L’Histoire, n° 387, Mai 2013, p. 48 (Dossier: « Allemagne, 1500, l’Autre Renaissance »).
  • « Le chant et la musique religieuse en Allemagne et en France. Traditions et recherches », in: Philippe Büttgen et Christophe Duhamelle (éd.), Religion ou confession. Un bilan franco-allemand sur l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2010, p. 513-537.
  • « Le chant dans la construction des identités religieuses: l’Allemagne aux XVIe et XVIIe siècle », in: Théodora Psychoyou (éd.), Musiques et reformes religieuses aux XVIe et XVIIe siècles. Statuts, fonctions, pratiques. Le Jardin de musique, V, 2, 2009, p. 11-23.
  • « Espaces et lieux de musique. Les contours d’un champ de recherche », in : Hans Erich Bödeker, Patrice Veit et Michael Werner) (éd.), Espaces et lieux de concert en Europe, 1700-1920. Architecture, musique, société, Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag (Musical Life in Europe 1600-1900. Circulation, Institutions, Representation), 2008, p. 1-31.
  • « Chant, musique, religion et culture à l’exemple de l’Allemagne 1500-1900 », BullMHFA n° 43, 2007, p. 147-154.
  • « Gesangbuch », in : Isabelle Décultot, Michel Espagne, Jacques Le Rider (éd.), Dictionnaire du monde germanique, Paris, Bayard, 2007.
  • « Jean Sébastien Bach », in : Etienne François, Hagen Schulze (éd.), Mémoires allemandes, Paris, Gallimard (Bibliothèque des Histoires), 2007, p. 481-504.
  • « Bach à Berlin en 1829 : une ‘redécouverte’ ? », Annales HSS , n° 62, 2007, p. 1347-1386.
  • (avec Hans Erich Bödeker), « Sociabilités, musique et concert. Approches et perspectives », in : Patrice Veit et Hans-Erich Bödeker (éd.), Les Sociétés de musique en Europe, 1700-1920. Structures, pratiques musicales et sociabilités, Berlin, Berliner Wissenschafts-Verlag (Musical Life in Europe 1600-1900. Circulation, Institutions, Representation), 2007, p. 1-20.
  • « Entre violence, résistance et affirmation identitaire. A propos du cantique de Luther « Erhalt uns Herr bei deinem Wort » aux XVIe et XVIIe siècles », in : Kaspar von Greyerz, Kim Siebenhüner en collaboration avec Christophe Duhamelle, Hans Medick, Patrice Veit (éd.), Religion und Gewalt. Konflikte, Rituale, Deutungen (1500-1800),  Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 215), 2006, p. 265-301 .
  • « « Gerechter Gott, wo will es hin mit diesen kalten zeiten ? » Witterung, Not und Frömmigkeit im evangelischen Kirchenlied », in : Wolfgang Behringer, Hartmut Lehmann, Christian Pfister (éd.), Kulturelle Konsequenzen der « Kleinen Eiszeit »/ Cultural Consequences of the « Little Ice Age », Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 212), 2005, p. 283-310.
  • « La recherche française en histoire allemande : l’histoire médiévale et moderne », in : Michael Werner, Bénédicte Zimmermann (éd.), La recherche française sur l’Allemagne et la coopération franco-allemande en sciences humaines et sociales, Allemagne d’aujourd’hui, n° hors série novembre 2002, p. 46-56.
  • « Nouvelles perspectives sur Luther et les débuts de la Réforme », Etudes germaniques, n° 57, 2002, p. 325-328.
  • « Ich bin sehr schwach, doch drückst du nach…. Evangelisches Kirchenlied und seelsorgerische Begleitung von Schwangeren im 17. und 18. Jahrhundert », in : Barbara Duden, Jürgen Schlumbohm, Patrice Veit (éd.), Geschichte des Ungeborenen. Zur Erfahrungs- und Wissenschaftsgeschichte der Schwangerschaft 17.-20. Jahrhundert, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 170), 2002, p. 49-74.
  • « Pratiques de piété, chant et musique. A propos de la culture luthérienne au XVIIe siècle », in : Patrice Veit, Jean-Marie Valentin (dir), La confessionnalisation dans le Saint Empire XVIe-XVIIIe siècles, Etudes Germaniques, n° 57, juil.-sept. 2002, p. 473-487.
  • « Observations autour de la confessionnalisation », Ibid., p. 545-550.
  • « L’année Bach en Allemagne : un aperçu historiographique », BullMHFA, n° 37, 2001, p. 189-204.
  • « Johann Sebastian Bach », in : Etienne François, Hagen Schulze (éd.), Deutsche Erinnerungsorte III, München, Beck, 2001, p. 239-257.
  • « Die Hausandacht im deutschen Luthertum : Anweisungen und Praktiken », in : Cornelia Niekus-Moore, Ferdinand van Ingen (éd.), Gebetsliteratur der Frühen Neuzeit als Hausfrömmigkeit. Funktionen und Formen in Deutschland und in den Niederlanden, Wiesbaden, Harrassowiz (Wolfenbütteler Forschungen, 92), 2001, p. 193-206.
  • « Le choral dans la culture luthérienne », in : Philippe Bachet, Gilles Cantagrel (éd.), Jean Sébastien Bach et l’expression musicale de la foi, Toulouse, Publications de l’Institut catholique, 2001, p.71-80.
  • « La dévotion domestique luthérienne : instructions, images et pratiques », in : Louis Chatellier, Philippe Martin (éd.), La prière dans le christianisme moderne. Revue de l’histoire des religions, n° 217 /3, 2000, p. 594-606.
  • Articles « Kirchenlied », « Gesangbuch » in : Hans-Joachim Hinrichssen et Michael Heinemann (éd.), Bach-Lexikon, Laaber, Laaber Verlag, 2000.
  • « Musica poetica. Un parcours dans l’Allemagne musicale du XVIIe siècle », in : Peter Schöttler, Patrice Veit, Michael Werner (éd.), Plurales Deutschland / Allemagne plurielle, Göttingen, Wallstein Verlag, 1999, p. 93-102.
  • « Musik und Frömmigkeit im Zeichen des Dreissigjährigen Krieges », in : Hans Medick et Benigna von Krusenstjern avec la participation de Patrice Veit (éd.), Zwischen Alltag und Katastrophe. Der Dreissigjährige Krieg aus der Nähe, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 148), 1999, p. 507-529.
  • « Über den Umgang mit Kirchenliedern im aussergottesdienstlichen Kontext », in : Renate et Lothar Steiger (éd.), Die Quellen Johann Sebastian Bachs. Bachs Musik im Gottesdienst, Tutzing, Hans Schneider Verlag, 1998, p. 329-335.
  • « La musique religieuse entre 1620 et 1750 », in : Marc Venard (éd.), L’âge de raison (1620 / 30 – 1750), Paris, Desclée (Histoire du Christianisme , tome 9), 1997, p. 1066-1088.
  • « L’Eglise à la maison. La dévotion privée luthérienne dans l’Allemagne du XVIIe siècle », in : Homo Religiosus. Autour de Jean Delumeau, Paris, Fayard, 1997, p. 92-98.
  • « Kirchenlied und konfessionelle Identität im 16. Jahrhundert », in : Ursula Brunold-Bigler et Hermann Bausinger (éd.), Hören, Sagen, Lesen, Lernen. Bausteine zu einer Geschichte der kommunikativen Kultur. Festschrift für Rudolf Schenda, Bern/Frankfurt, Peter Lang, 1995, p. 747-760.
  • « Kirchenlieder und lutherisches Privatleben : Die Leichenpredigten als Fallstudie », in : Dieter Breuer (éd.), Religion und Religiosität im Barockzeitalter, Wiesbaden, Harrassowitz (Wolfenbütteler Arbeiten zur Barockforschung, 25), 1995, p. 593-602.
  • « Les nouvelles Sara, Marthe et Marie. La femme et sa religion à travers les Leichenpredigten protestants », in : Jean Delumeau (éd.), La religion de ma mère, Paris, Cerf, 1992, p. 193-208.
  • « Private Frömmigkeit, Lektüre und Gesang im protestantischen Deutschland der frühen Neuzeit : Das Modell der Leichenpredigten », in : Rudolf Vierhaus und Mitarbeiter (dir), Frühe Neuzeit- Frühe Moderne. Forschungen zur Vielschichtigkeit von historischen Prozessen, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 104), 1992, p. 271-295.
  • « Les arts, la prière et la foi : la musique et le chant religieux », in : Marc Venard (éd.), Le temps des confessions (1530-1620), Paris, Desclée (Histoire du Christianisme, tome 8), 1992, p. 1163-1183.
  • « Das Gesangbuch in der Praxis Pietatis der Lutheraner », in : Hans Christoph Rublack (éd.), Die lutherische Konfessionalisierung in Deutschland, Gütersloh, Mohn (Schriften des Vereins für Reformationsgeschichte, 197), 1992, p. 435-459.
  • (avec Gérald Chaix) « Les cantiques dans l’Allemagne du XVIe siècle : choisir son chant », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, n° 98, 1991, p. 231-246.
  • « Piété, chant et lecture : les pratiques religieuses dans l’Allemagne protestante à l’époque moderne », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 37, 1990, p. 624-641.
  • « Chant, Réforme et Bible », in : Guy Bédoulle et Bernard Roussel (éd.), Le temps des Réformes et la Bible, Paris, Beauchesne (La Bible de tous les temps, tome 5), 1989, p. 659-681.
  • « Das Gesangbuch als Quelle lutherischer Frömmigkeit », Archiv für Reformationsgeschichte, n° 79, 1988, p. 206-229.
  • « Gottes Bild, Bild des Menschen in den Liedern Luthers », in : Walter Killy et Alfred Dürr (éd.), Das protestantische Kirchenlied im 16. und 17. Jahrhundert, Wiesbaden, Harrassowitz (Wolfenbütteler Forschungen, 31), 1986, p. 9-24
  • « Musique et cantiques protestants », in : Yvon Belaval et Dominique Bourel (éd.), Le siècle des Lumières et la Bible, Paris, Beauchesne (La Bible de tous les temps, tome 7), 1986, p. 289-315.
  • « Les cantiques de Luther », Numéro spécial de Positions luthériennes, n° 32, janvier-mars 1984, p. 2-67.
  • « Le cantique luthérien et ses prolongements jusqu’à l’époque de J.S. Bach. Pour une étude de la sensibilité religieuse », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français, n° 129, 1983, p. 23-46.
  • « Martin Luther, chantre de la Réforme. Sa conception de la musique et du chant d’Eglise », Positions luthériennes, n° 30, 1982, p. 47-66.

 Responsabilités collectives et management de la recherche

 

1-Management de la recherche

-1992-1999 : Directeur de la Mission historique française en Allemagne, Göttingen; mis à disposition par le CNRS

2010-2015 : Directeur du Centre Marc Bloch, Centre franco-allemand de recherches en Sciences sociales, Berlin ; détaché auprès du Ministère des affaires étrangères.

Juin 2015-janvier 2016 : Président-fondateur du Verein « Centre Marc Bloch e.V. », Berlin.

 

2-Direction de projets et groupes de recherche collectifs

-1994-1999 (en collaboration avec Barbara Duden, Hanovre, Jacques Gélis, Paris VIII, et Jürgen Schlumbohm, MPIG): Projet international financé par la Fondation Volkswagen: L’histoire de la naissance et de l’accouchement à l’époque moderne et contemporaine : perspectives interdisciplinaires et comparatives (1994-1999). Ce projet s’est déroulé sous la forme de six tables rondes thématiques et a donné lieu à la publication de deux ouvrages collectifs.

-1998-2002 Co-responsable (avec Hans Erich Bödeker, MPIG, et Michael Werner, EHESS) du projet international : Le concert et ses publics en Europe, 1700-1914. Ce projet faisant partie du programme de la Fondation Européenne pour la Science (ESF) : Musical life in Europe, 1600-1900 a donné lieu à l’organisation de quatre colloques thématiques internationaux et à la publication de trois ouvrages collectifs :

-2008-2011 : Co-responsable scientifique du projet ANR-DFG « Buchpraxis. Les usages religieux du livre à l’époque moderne. Comparaison transculturelle et interconfessionnelle (France-Empire) «. Ce projet préparé et dirigé en collaboration avec la Faculté de théologie de l’Université de Göttingen (Thomas Kaufmann) a donné lieu à cinq ateliers franco-allemands et à un colloque international qui se sont déroulés alternativement en France et en Allemagne. Une publication en deux volumes à paraître dans la collection de la Bibliothèque Herzog-August de Wolfenbüttel (Harrassowitz, Wiesbaden) est en préparation.

-Depuis 2012 : Membre du directoire du projet de mise en réseau MENESR-BMBF « Saisir l’Europe », réunissant le Centre Marc Bloch et l’université Humboldt de Berlin, l’Institut français d’histoire en Allemagne et l’université Goethe de Francfort, le CIERA et ses établissements membres, la Fondation de la Maison des sciences de l’homme et l’Institut historique allemand de Paris.

-Depuis juin 2016: Co-responsable scientifique du projet de formation recherche CIERA/ UFA: « Le Fidelio de Beethoven: Transferts, circulations, appropriations, 1798-XXIe siècle«, coopération entre le Centre Georg Simmel (EHESS), l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines, l’Université d’Evry-Val d’Essonne, le Beethoven-Haus Bonn, l’Université de Zurich et le Centre Marc Bloch

 

3-Organisation de colloques, tables rondes et journées d’études

Colloque international : Le livre religieux et ses pratiques à l’époque moderne, une comparaison France – Empire (Göttingen, mars 1988). Coopération Mission historique Française en Allemagne (MHFA) (Gérald Chaix) / Max-Planck-Institut für Geschichte (Hans-Erich Bödeker). Co-organisation scientifique et matérielle.

Table-ronde : Histoire de la naissance et de l’accouchement : un état des lieux franco-allemand (Göttingen, 27 avril 1993). Coopération MHFA / Max-Planck Institut für Geschichte (Jürgen Schlumbohm). Co-organisation scientifique et matérielle

Colloque international : Concert et public : mutation de la vie musicale en Europe, 1780-1914 (France, Allemagne, Angleterre). Coopération MHFA / Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen (Hans Erich Bödeker) / EHESS (Michael Werner) (Göttingen, 27-29 juin 1996). Co-organisation scientifique et matérielle.

Colloque international : Zwischen Alltag und Katastrophe. Der Dreissigjährige Krieg aus der Nähe (Göttingen, 27- 29 novembre 1997). Coopération MHFA / Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen (Hans Medick, Benigna von Krusenstjern) / CESR de l’Université de Tours (Gérald Chaix). Co-organisation scientifique.

Journée d’étude franco-allemande : Marchés et mains-d’oeuvres industriels XVIIe-XXe siècle. Coopération MHFA / URA 1020 « Territoires, marchés, cultures », Lille III (Gérard Gayot) / Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen (Jürgen Schlumbohm). Organisation scientifique et matérielle.

Colloque international : Von der dargestelleten Person zum erinnerten Ich : Europäische Selbstzeugnisse als historische Quellen(1500-1800) (Ascona, 4-10 octobre 1998). Coopération MHFA / Université de Bâle (Kaspar von Greyerz) / Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen (Hans Medick). Co-organisation scientifique.

Colloque franco-allemand : Pratiques de la guerre, pratiques de la paix de la fin du Moyen Age aux Paix de Westphalie : un regard franco-allemand (Mainz, 30 septembre- 3 octobre1998). Coopération scientifique MHFA, Göttingen / Institut für Europäische Geschichte, Mayence (Heinz Duchhardt). Co-organisation scientifique et matérielle.

Journée d’études : Feinbilder zwischen Deutschland und Frankreich : Konstruktionen, Aneignungen, Transformation » (Göttingen, 14 juin 1999). Coopération MHFA / Max-Planck-Institut für Geschichte (Alf Lüdtke), avec la participation du Mémorial pour la Paix, Caen (Claude Quétel), la Haus der Geschichte, Bonn et le Seminar für Neuere Geschichte de l’Université de Düsseldorf (Gerd Krumeich). Co-organisation scientifique et matérielle.

Journées d’études du CIERA : La confessionnalisation : Etats, sociétés, cultures et eligions aux XVIe-XVIIe siècles (Université Paris-Sorbonne, 23-24 novembre 2001). Coopération Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne / Département d’études germaniques de l’Université de Paris IV (Jean-Marie Valentin). Co-organisation scientifique

Journée d’études du CIERA : Espaces et frontières dans l’Empire (Tours, CESR, 2 mars 2002). Journée organisée par le Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne, le CESR de l’Université de Tours, la MHFA de Göttingen. Co-organisation scientifique.

Journée d’études du CIERA : Minorité et fait confessionnel hier et aujourd’hui (France-Allemagne) (Paris, MSH, 7 février 2003). Co-organisation scientifique (avec Michael Werner).

Colloque international : Religion et violence à l’époque moderne (Ascona, 15-20 juin 2003). Colloque organisé en coopération par l’Université de Bâle (Kaspar von Greyerz), la MHFA, (Christophe Duhamelle), le Max-Planck-Institut für Geschichte, Göttingen (Hans Medick), le CRIA. Co-organisation scientifique.

Colloque international : De la composition liturgique au monument culturel : la Passion selon saint Matthieu de Johann Sebastian Bach, 18e-21e siècles (Paris, Maison Heinrich Heine, 17-19 novembre 2005). Colloque organisé par le CRIA (EHESS), l’Université de Zurich et la Maison Heinrich Heine dans le cadre du 1er Europa Bach Festival, avec le soutien de l’Ambassade d’Allemagne, du CNRS, du DAAD, de l’Institut historique allemand et de la MHFA (Göttingen). Organisation scientifique et co-organisation matérielle.

Journée d’études du CIERA : « Au-delà des mots – Textes, sons, images » (TU Dresde, 30 juin 2006. Journée d’études doctorales et post-doctorales organisée par le CRIA et le Graduiertenkolleg européen « Institutionelle Ordnungen, Schrifft und Symbole » (Gerd Schwerhoff). Co-organisation scientifique.

13e Congrès international du Wolfenbütteler Arbeitskreis für Barockforschung : « Die Erschließung des Raumes: Konstruktion, Imagination und Darstellung von Räumen und Grenzen im Barockzeitalter / Opening spaces : Constructions, visions and depictions of spaces and boundaries in the Baroque » (Wolfenbüttel, Herzog-August-Bibliothek , 26-28 août 2009). Co-organisation scientifique

Journée d’études « Esclavage et abolition : une mémoire controversée », organisée en coopération par le Centre Marc Bloch, le Dahlem Humanities Center de la Freie Universität de Berlin, l’Ambassade de France en Allemagne (Freie Universität Berlin, 13 mai 2011). Organisation scientifique et matérielle.

Semaine-Atelier « Lieux scéniques à Berlin », organisée dans le cadre du Programme de formation-recherche du CIERA « Lieux scéniques à Berlin et à Paris : perspectives franco-allemandes », coopération entre le Centre Marc Bloch, l’université Humboldt, l’Universität der Künste, le CRIA (EHESS), l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais (Berlin, 20-25 novembre 2011). Organisation scientifique et matérielle.

Semaine-Atelier « Un lieu de musique réinvente-t-il la ville ? », organisée dans le cadre du organisée dans le cadre du Programme de formation-recherche du CIERA « Lieux scéniques à Berlin et à Paris : perspectives franco-allemandes », coopération entre le CRIA (EHESS), le Centre Marc Bloch, l’Université Humboldt de Berlin, l’Universität der Künste (Berlin), l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais (Paris, 12-16 novembre 2012). Co-organisation scientifique.

Colloque international « Synergies – Les échanges culturels franco-allemands au XIXe et au XXe siècle. Peinture, littérature, musique, philosophie, arts décoratifs » organisé en coopération par le Dahlem Humanities Center de l’Université libre de Berlin et la Stiftung Brandenburger Tor, le Centre Marc Bloch, l’Université Paris I (Berlin, 17-18 mai 2013). Co-organisation scientifique.

Table ronde « Zur Oper Wunderzaichen von Mark Andre », organisé par le Centre Marc Bloch en coopération avec le Fonds franco-allemand pour la musique contemporaine, Impuls neue Musik, de Berlin (Berlin, 10 juillet 2013). Co-organisation scientifique et matérielle.

Table ronde « Wagner-Praktiken : Reflexion zum Wagner-Jahr », organisé par le Centre Marc Bloch avec la chaire « Musiksoziologie » de l’Université Humboldt de Berlin (Berlin, 11 décembre 2013). Organisation scientifique.

Cycle mensuel international « Der erste Weltkrieg im Film », organisé par le Centre Marc Bloch en coopération avec l’Institut français de Berlin et le Musée historique allemand de Berlin (mars-décembre 2014). Conception et organisation scientifique.

Colloque international « Quelles sciences sociales pour quelle société ? Perspectives franco-allemandes ». Colloque en l’honneur de Michael Werner organisé par le Centre Georg Simmel (CNRS/EHESS), Le Centre interdisciplinaire d’études et de recherche sur l’Allemagne (CIERA), le Centre Marc Bloch et l’Institut français d’Histoire en Allemagne avec le soutien de l’université franco-allemande, du DAAD et de l’Institut historique allemand de Paris (EHESS, 3-4 juillet 2014). Co-organisation scientifique.

Journée d’études franco-allemande « Le Fidelio de Beethoven: Transferts, circulations, appropriations, 1798-XXIe siècle « (Berlin, Centre Marc Bloch, 11 juin 2015).

Colloque international « Die Musik der Gesten » organisé par le Centre Marc Bloch, le Musikwissenschaftliches Institut de l’Université Humboldt de Berlin et l’IRCAM, Paris (Berlin, Université Humboldt, 31 mars-1er avril 2016).

Journée d’études internationale « Fidelio ou l’héroïsation de la figure féminine sur les scènes lyriques, 1798-XXIe siècle », Bonn Beethoven-Haus Bonn, 17-19 novembre 2016 (atelier dans le cadre du projet « Le Fidelio de Beethoven: transferts, circulations appropriations »).

Journée d’études internationale « Fidelio: circulations et adaptations, 1798-XXIe siècle », Zurich, Musikwissenschaftliches Institut, 2-3 juin 2017 (atelier dans le cadre du projet « Le Fidelio de Beethoven: transferts, circulations appropriations »).

 

4-Séjours de recherche à l’étranger

1987-1989 : Allocataire de recherche à la Mission Historique Française en Allemagne, Göttingen, mis à disposition auprès du Ministère des Affaires Etrangères.

1987 : Boursier Post-doc de la Bibliothèque Herzog-August, Wolfenbüttel, 1987

1986, 1990, 1999-2001, 2004: Chercheur-invité au Max-Planck-Institut für Geschichte Göttingen,

1992-1999 : Mission historique française en Allemagne, Göttingen, Direction

2009-2010: Fellow au Lichtenberg-Kolleg de l’Université de Göttingen

Octobre 2010-septembre 2015: Berlin, Centre Marc Bloch

 

Activités d’encadrement de la recherche 

 

1-Séminaires de recherche 

2002-2005, EHESS, coordination du séminaire de recherche et de méthode du CRIA

2002-2010, EHESS, Master et formation doctorale « Musique, histoire, société ». Coordination du séminaire mensuel : « Espaces et lieux de musique : Le musicien, l’architecte, le spectateur et le politique ».

2004-2012 : coordination du séminaire de recherche financé par le CIERA puis par l’Université franco-allemande et organisé par le CRIA et l’Institut historique allemand de Paris en association avec différents établissements universitaires parisiens : « Les mots de l’histoire : Historiens allemands et français face à leurs sources et à leurs outils ». Le séminaire a cessé ses travaux par une journée d’études en juin 2012. En ai assuré la coordination scientifique jusqu’en juin 2011.

2010-2015: responsable du séminaire de recherche semi-mensuel du Centre Marc Bloch, Berlin

2011-2015: co-responsable (avec Anne Kwaschik, FU Berlin et Peter Schöttler, CNRS/ FU Berlin) du séminaire de recherche franco-allemand associant le Centre Marc Bloch et le Frankreich-Zentrum de la Freie Universität de Berlin

2011-2016 : responsable du séminaire du groupe de travail du Centre Marc Bloch : « Musiques et sociétés : la musique au regard des sciences sociales ». Depuis la rentrée universitaire 2012, ce séminaire est commun entre le CMB et le département de « Musiksoziologie » de l’Université Humboldt de Berlin. Depuis 2014, ce séminaire se double de réunions mensuelles au CMB rassemblant doctorants et post-doctorants berlinois de différentes nationalités pour discuter les travaux en cours.

 

2-Encadrement de jeunes chercheurs

Direction d’étudiants de DEA/ Master2 dans le cadre de la formation doctorale « Musique, histoire, société » (EHESS) :

Etienne Jardin, DEA soutenu en 2003

Gesa zur Nieden, DEA soutenu en 2003

Martine Darmon,  DEA soutenu en 2005

Géraldine Weiss, DEA soutenu en 2005

Fanny Gribenski, Master2 soutenu en 2010

Direction de thèse : Fanny Gribenski, EHESS (Les églises parisiennes comme lieux de concert à la fin du XIXe siècle)

 

 3-Jurys de thèse et d’HDR

Octobre 2002 : Membre du jury de mémoire de James Lyon en vue de l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sciences religieuses). Titre du mémoire : Le thème de la justification par la foi, source de deux cantiques luthériens : 1523-1533  (directeur : Bernard Rousssel).

Décembre 2003 : Membre du jury de thèse de Laure Gauthier en vue de l’obtention du Doctorat en Etudes germaniques, Université de Paris IV. Titre de la thèse : Opéra baroque et identiié culturelle nord-allemande. Le Gänsemarktoper de Hambourg, genèse et apogée (1648-1728) (Directeur : Jean-Marie Valentin).

Décembre 2004 : Membre du jury de thèse de Philippine Dauga-Casarotto en vue de l’obtention du Doctorat en Etudes germaniques, Université de Paris IV. Titre de la thèse : Les oraisons funèbres impériales en Autriche de Ferdinand II à Charles VI (1637-1740). Discours et représentations.  (Directeur : Jean-Marie Valentin).

Décembre 2004 : Membre du jury de thèse de Thomas Dommange en vue de l’obtention du Doctorat en Philosophie, Université de Paris X-Nanterre. Titre de la thèse : Les paradoxes métaphysiques de la Passion selon saint Matthieu de J.-S. Bach (Directeur : Etienne Balibar).

Novembre 2007 : Membre du jury de thèse d’Etienne Jardin en vue de l’obtention du Doctorat en Histoire, EHESS, Paris. Titre de la thèse : Les Conservatoires de province en France de la Révolution à la Première Guerre mondiale (Directeur : Michael Werner).

Juillet 2008 : Président du jury de thèse de Gesa zur Nieden en vue de l’obtention du Doctorat mention « Musique, histoire, société », EHESS, Paris. Titre de la thèse : Vom « grand spectacle » zur « great season ». Das Pariser Théâtre du Châtelet als Raum musikalischer Produktion und Rezeption (1862-1914) (Directeurs : Michael Werner et Monika Woitas, co-tutelle EHESS / Ruhr-Universität Bochum).

Janvier 2010 : Membre du jury d’HDR de Philippe Gumplowicz, EHESS

Décembre 2011: Président du jury de thèse de Anne Katrin Langenbruch, Musikhochschule de Hanovre: „Topographie musikalischen Handelns im Pariser Exil. Eine Histoire croisée des Exils deutschsprachiger Musikerinnen und Musiker in Paris der 30er Jahre“ (Directeurs: Michael Werner et Susanne Rode-Breymann, co-tutelle EHESS / Musikhochschule de Hanovre).

Décembre 2014: Jury de la thèse de Fanny Gribenski (directeur de thèse), EHESS

Juillet 2016: membre du jury de la thèse de Susanne Beer, Flensburg: « Hilfeleistungen für jüdische Verfolgte im Nationalsozialismus 1941-1945 », co-tutelle EHESS-Europa-Universität Flensburg

Mars 2017: membre du jury de la thèse d’Amélie Voisin, Université Lumière Lyon II: « François-Etienne de Lorraine (1708-1765): l’éducation et la formation d’un prince lorrain à la cour des Habsbourg au XVIIIe siècle ».

 

Evaluation scientifique

 

1-Conseils scientifiques

 2003-2012 : Membre du conseil scientifique du Comité de recherches sur le Baroque à la Herzog-August Bibliothek de Wolfenbüttel (Wolfenbütteler Arbeitskreis für Barockforschung).

2004-2005 : Membre du conseil scientifique de la  Herzog-August Bibliothek de Wolfenbüttel.

Journée d’études internationale « Fidelio ou l’héroïsation de la figure féminine sur les scènes lyriques, 1798-XXIe siècle », Bonn Beethoven-Haus Bonn, 17-19 novembre 2016 (atelier dans le cadre du projet « Le Fidelio de Beethoven: transferts, circulations appropriations »).

Depuis 2007 : Membre du Conseil scientifique de la Graduate School of Humanities de l’Université de Göttingen.

2005-2011 : Membre du conseil pédagogique de la formation doctorale « Musique, histoire, société » à l’EHESS.

Jusque fin 2011 : Membre du Conseil de laboratoire du CRIA

Depuis octobre 2010 : Président du Conseil de laboratoire du Centre Marc Bloch et du Comité de sélection pour les postes de chercheurs et d’attribution des bourses du CMB

2010-2014 : Membre du Conseil scientifique du projet ANR-DFG « Musici : Musiciens européens à Venise, Rome et Naples (1650-1750. Musique, identités nationales et transferts culturels »

Depuis 2011 : Membre du Conseil du Forum Transregionale Studien Berlin

 

2-Expertises scientifiques

Rapporteur régulier de dossiers de candidature aux bourses doctorales et post-doctorales de la Herzog-August-Bibliothek de Wolfenbüttel.

Rapporteur extérieur pour des dossiers de candidature à des postes de maître de conférences et de directeur d’études à l’EHESS.

Expertises scientifiques pour le compte de l’ANR.

 

 

 

 

 

 

i