Régis SCHLAGDENHAUFFEN

Regis Portrait _028

Né en 1979

Maître de conférences à l’EHESS. Chaire « Socio-histoire des catégories sexuelles »

Disciplines : Sociologie, Histoire contemporaine, Ethnologie européenne

mail

 

Thèmes de recherche

  • Etudes LGBT, Droit et sexualité, Institutions fermées,
  • Déportation, Univers concentrationnaire (Histoire, mémoire, commémoration)
  • Groupes et cultures minoritaires
  • Alsace, Comparaisons franco-allemandes et internationales

Post-doctorat

· 2015-…

· 2014-15

Maître de conférences, EHESS, Paris

ATER en sociologie, Université de Lorraine, Nancy

· 2013-14 Ingénieur d’études CNRS au Lise-Cnam
· 2012-13 Post-doc de l’EHESS
· 2011-12 Post-doc Emilie du Châtelet à l’Irice : Paris 1, Panthéon-Sorbonne
· 2010-11 Fellow de la fondation Thyssen au FMI : Freie Universität Berlin
· 2009-10 Post-doc « Chaire Gutenberg », Université de Strasbourg

Formation

2009 : Doctorat en cotutelle (Université de Strasbourg & Université Humboldt)

Thèse: La commémoration des victimes homosexuelles du nazisme : Berlin, Paris, Amsterdam

2004 : DEA en sciences sociales, mention sociologie (Université de Strasbourg)

2001 : Licence de sociologie, Licence d’ethnologie (Université Marc Bloch, Strasbourg)

 

Publications au 1er janvier 2016

  • Ouvrages
  • Victims of Nazism. A Mosaic of Fates, Strasbourg, Council of Europe, 2015.
  • Les victimes du nazisme. Destins croisés, Strasbourg, Conseil de l’Europe, 2013.
  • Triangle rose: La persécution nazie des homosexuels et sa mémoire, Paris, Autrement (coll. Mutations/Sexes en tous genres), 2011.
  • (avec A. Ehresmann, P. Neumann et A. Prenninger) Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager: Akteure, Inhalte, Strategien, Berlin, Metropol, 2011.
  • La Bibliothèque Vide et le Mémorial de l’Holocauste de Berlin : Lieux de mémoire pour construire l’Histoire, Paris, L’Harmattan (coll. « Allemagne d’hier et d’aujourd’hui »), 2005.
  •  Articles dans des revues à comité de lecture :
  • « Outlawed desires : punishing homosexuals in annexed Alsace (1940-45) » + « Désirs condamnés: juger les homosexuels en Alsace annexée », Femmes, Genre, Histoire, n°39, 2014, p. 83-104.
  • « Parler de sexualité en entretien ou comment rendre publics des propos privés ? », Hermès, n°69, 2014, p. 34-38.
  • « La place du genre dans les revendications mémorielles gays et lesbiennes », Sociologies Pratiques, n°29, 2014, p. 51-61.
  • « Une écriture du désir bisexuel est-elle possible », Langage & Société, n°149, 2014.
  • « Rapports à la conjugalité et à la sexualité chez les personnes âgées en Allemagne », Genre, sexualité et société, n°6, 2011 [En ligne].
  • « Les lesbiennes sont-elles des victimes du nazisme ? Analyse d’une controverse mémorielle », Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, vol. 42 (n°4), 2010, p. 553-68.
  • « De l’oubli à la commémoration des victimes homosexuelles de la Déportation en France », Revue des sciences sociales, n°44, 2010, p. 16-23.
  • « Das Gedenken an die homosexuellen NS-Opfer in Israel und ihre Darstellung im neuen Holocaust-Museum von Yad Vashem », Invertito, n°10, 2008, p. 150-64.
  • « Promotion de la prostitution et lutte contre l’homosexualité dans les camps de concentration nazis », Trajectoires, n°1, 2007, p. 60-73.
  • « The New Holocaust History Museum of Yad Vashem and the Commemoration of Homosexuals as Victims of Nazism », Bulletin du CRFJ, n°16, 2005, p. 244-61.

 

  • Chapitres d’ouvrages collectifs 
  • « Retour sur une controverse franco-allemand. L’Affaire Paris-Berlin (1904-14) », in Liliane Hilaire-Pérez (dir.), Les savoirs mondes. Mobilités et circulation des savoirs, Rennes, PUR, 2015.
  • « Ce que nous disent les archives sur la répression nazie des homosexuels en Alsace annexée », in Les LGBT font bouger la société : Cultures et politiques de l’émancipation, Des ailes sur un tracteur, 2015,
  • « L’écriture de l’entrée dans la sexualité dans le journal d’Eugène Wilhelm », in B. Banoun, et al. (dir.), Fictions du masculin, Paris, Garnier, 2014, p. 67-82.
  • « Numa Praetorius et Georges Eekhoud », in Lucien (dir.), Georges Eekhoud : Un illustre uraniste, Montpellier, GayKitschCamp, 2012, p 77-81.
  • « Totgeschlagen, totsgeschwiegen : die strategische Verwendung des Vergessens am Beispiel der homosexuellen NS-Opfer ». In Die soziokulturelle (De)Konstruktion des Vergessens, Aisthesis, Bielefeld, 2011, p. 155-64.
  • « Einleitung » (avec A. Ehersmann, P. Neumann et A. Prenninger). In Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager, Berlin, Metropol, 2011, p. 7-22.
  • « Die Gedenkstätten Neuengamme und Bergen-Belsen » (avec A. Ehersmann, P. Neumann et A. Prenninger). In Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager, Berlin, Metropol, 2011, p. 238-50.
  • « Innerer Feind oder existentieller Außenseiter: Die Figur des Juden, des „Zigeuners“ und des Homosexuellen » In R. Johler et al., Zwischen Krieg und Frieden; Die Konstruktion des Feindes, TVV-Verlag, Tübingen, 2009, p. 297-308
  • « Juif, tsigane et homosexuel en tant que figures du marginal existentiel ». In La construction de l’ennemi, R. Johler, F. Raphaël et P. Schmoll, Strasbourg, Néothèque, 2009, p. 129-40.
  • « Topographie des Gedächtnisses: Nationale Denkmäler zur Erinnerung an Opfergruppen des Nationalsozialismus in Paris und Berlin », in: Doerry, Janine et al. (éd.), Nationalsozialistische Lager im Westen Europas: Deutschland, Frankreich und die Niederlande, Paderborn, Schöningh, 2008, p. 209-24.
  • « L’Exodus allemand : la reconstruction d’une identité juive en Allemagne après la Shoah ». In Des Usages de la mémoire de la Shoah dans le monde juif, Michman et F. Ouzan (dir.), Paris, CNRS Editions, 2008, p. 119-42.

Coordination et participation à des projets collectifs

  • Depuis 2012 : « Genre et Europe », LabEx EHNE avec F. Virgili et al.
  • 2012-16 : « Sexenfer : Sexualité et enfermement », avec G. Ricordeau.
  • 2013-14 : « Le recrutement des cadres à distance », Convention de recherche APEC, avec M.-A. Dujarier.
  • 2012-13 : « Sexdiary », GIS Défi du Genre (CNRS).
  • 2010-11 : « Selbstzeugnisse in transkultureller Perspektive », DFG Forschergruppe 530, avec Cl. Ulbrich.
  • 2009-10 : « Dynamics of Interaction of right-Wing Extremist Violence in European Democracies », Hannah Arendt Institut, TU-Dresden.
  • 2008-09 : « MEREV (Mobilités circulaires entre les métropoles européennes, Reconfigurations des espaces de vie) » – Programme blanc de l’ANR, avec A. Fleury.

 Organisation de colloques et journées d’études

  • « Les sciences sociales face au foisonnement biographique » (avec V. Duprat, C. Perrin-Joly et al.), EHESS, mars 2016.
  • « Etre homosexuel.le au temps de la Seconde Guerre mondiale, CNRS, mars 2015.
  • « Sexualités et Enfermements » (avec G. Ricordeau), Lille 1, décembre 2014.
  • « Femmes, Genre et Informatique » (avec D. Diaz & V. Schafer), ISSC, Paris, mai 2014.
  • « Pour une histoire genrée de l’Europe » (avec F. Virgili, F. Thébaut, Y. Ripa, A.-L. Briatte-Peters, A. Jossin & D. Diaz), Institut historique allemand, Paris, juin 2013.
  • « Vom Gegner lernen »: Workshop international sur les transferts de connaissances en situation de guerre (avec A. Denoyer, M. Cerovic & S. Schifferdecker), Centre Marc Bloch, Berlin, juin 2011.
  • « Les violences d’extrême droite en Europe », Journée d’étude « Chaire Gutenberg », MISHA, Strasbourg, juin 2010.
  • « 14e Workshop sur l’histoire des camps de concentration » (avec A. Ehresmann, P. Neumann & A. Prenninger), Hambourg, nov. 2007.