Madlyne Samak

Post-doctorante en sociologie à l’IRISSO (UMR 7170)

Allocataire de recherche du DIM Gestes (Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail)

Docteure en sociologie de l’EHESS

Courriel

 

Thèmes de recherche

-Sociologie du travail indépendant et des parcours professionnels

-Souffrance au travail et exits professionnels, reconversions et mobilités socioprofessionnelles

-Sociologie politique de l’engagement et des groupes d’intérêt

-Sociologie et ethnographie économique

-Groupes sociaux d’agriculteurs, « alternatives paysannes »

 

Recherches en cours

Les conditions sociales d’une installation « néo-rurale » : causes, modalités et conséquences de l’entrée en agriculture d’anciens salariés.

 

Formation

2008-2014 : Doctorat en sociologie de l’EHESS – Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Titre de la thèse : Un engagement par le travail ? Enquête sur les maraîchers biologiques des Alpes-Maritimes, sous la direction de Bénédicte ZIMMERMANN.

Jury : Céline BESSIÈRE, Maîtresse de conférence à l’Université Paris Dauphine ; Didier DEMAZIÈRE, Directeur de recherche au CNRS ; Olivier FILLIEULE, Professeur à l’Université de Lausanne ; Florence WEBER, Professeur à l’ENS ; Laurent WILLEMEZ, Professeur à l’Université Versailles-St-Quentin.

2007-2008 : Master de sociologie (recherche), EHESS Paris.

2006-2007 : Master de science politique (professionnel), Paris I Sorbonne.

2002-2006 : Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) d’Aix en Provence.

 

Fonctions

2015-2016 : Post-doctorante à l’IRISSO, allocataire de recherche du DIM Gestes.

2015 (février-juin) : Chargée de mission à l’EHESS (mission de recherche ponctuelle)

2012-2014 : ATER à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis (temps-plein)

2008-2011 : Allocataire de recherche à l’EHESS – Monitrice d’enseignement à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

 

 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

-« Quand la « bio » rebat les cartes de la représentation professionnelle des agriculteurs. L’institutionnalisation de l’agriculture biologique dans les Alpes-Maritimes », Politix, n°103 (« Représenter les agriculteurs »), 2013, p.125-148.

-« Les conditions pratiques d’un engagement économique et moral. Les maraîchers biologiques et la saisonnalité des fruits et légumes », Revue d’Etudes en Agriculture et Environnement, vol. 94, n°1, 2013, p.93-116.

-« Des agriculteurs contre le marché ? Itinéraire d’un mode alternatif de commercialisation des fruits et légumes », L’homme et la société, n°183-184, 2012, p.207-224.

 

Autres publications (travaux universitaires, rapports)

-(Avec Bénédicte Zimmermann) Etude sur le turn-over chez les personnels IATS de l’EHESS, Rapport de recherche interne, EHESS, Septembre 2015.

Le maraîcher, les chalands et les paniers. Enquête sur les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP), Mémoire de M2 recherche sous la direction de Rose-Marie LAGRAVE, EHESS, Septembre 2008.

La noblesse du panier : quand consommer devient un acte militant. L’exemple d’une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, Mémoire de M2 professionnel sous la direction de Delphine DULONG, Paris I, Octobre 2007.

 

Communications

-« Continuité et interdépendance des modes d’action d’un agrobiologiste « exemplaire » », Colloque Saisir l’engagement « improbable » dans sa routine professionnelle, Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe, Sciences Po Rennes, Octobre 2015.

-« Produire ses plants ou les acheter : la construction sociale des pratiques professionnelles chez les maraîchers biologiques », VIème Congrès de l’Association Française de Sociologie (RT 25 « Travail, Organisation et Emploi »), Université de Versailles Saint-Quentin, Juillet 2015.

-« Le travail invisible des femmes chez les agriculteurs « néo-ruraux » », Journée d’étude de l’IRISSO Genre et travail indépendant. Les divisions sexuées du non-salariat, Université Paris Dauphine, Mai 2015.

-« Représenter les agriculteurs » (avec Ivan Bruneau, Pierre Mayance et Alexandre Hobeika), séminaire du SYMETT, Université Lyon 2, Juin 2014.

-« Les conditions sociales et économiques d’un engagement agrobiologique », séminaire de doctorants MobeE, Université Paris 1, Juin 2014.

-« Les maraîchers biologiques au prisme des politiques locales de « reconquête agricole » », atelier doctoral du Centre Georg Simmel, EHESS, Paris, Mai 2013.

-« L’agriculture biologique comme enjeu de redéfinition du métier d’agriculteur », journées d’études « Les agriculteurs dans la France contemporaine : groupes sociaux agricoles et représentations professionnelles », CESAER, Dijon, Septembre 2012.

-« Entre contraintes morales et contraintes économiques : gérer la saisonnalité des fruits et légumes biologiques », Colloque « Les fruits et légumes : un objet sociologique ? », INRA, Ivry-sur-Seine, 20 octobre 2011.

-« Effets de l’écologisation de l’agriculture sur un espace agricole local », IVème congrès de l’Association Française de Sociologie, Université de Grenoble, 5-8 juillet 2011.

-« Se faire une place, tenir sa place : l’accès aux marchés de détail des maraîchers biologiques », journées d’étude « Les agriculteurs dans la société française contemporaine », CESAER, Dijon, 26-27 janvier 2011.

-« Les conditions d’émergence d’une vocation agricole. Le cas des agriculteurs biologiques », colloque international « Les parcours sociaux : entre nouvelles contraintes et affirmation du sujet », Université du Maine, Le Mans, 17-19 novembre 2010.

-“Organic farms in the south of France: individual working lives and division of labour”, CAPRIGHT Summerschool ‘Towards a European Politics of Capability’, Venise, 20th-23rd may 2009.

 

 

Autres formes de diffusion de la recherche

-« Pluriactivité et diversification en agriculture : la place des femmes », intervention orale au Festival Champs Libres, organisé à l’occasion de la Journée des femmes rurales par le GRAIF-GR CIVAM PACA, Grasse, 15 octobre 2011.

i