Journée internationale de la mémoire, Samedi 27 janvier, de 10h à 13h à l’EHESS puis de 16h à 18h au 20 rue des Vinaigriers, 75010 Paris

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

***TOUT LE PROGRAMME ICI ****

La section Paris ANPI, l’Association Italienne de Musique Paris et Classi Editions, à l’occasion Journée internationale de la mémoire,invitent à la projection du film de Daniele Biacchessi et Giulio Peranzoni « Une génération perdue – La Coupe du Monde en Argentine de 1978 », Samedi 27 janvier à la rue des Vinaigriers 20 à Paris à 18h Le débat sera animé par Daniele Biacchessi, auteur du livre dont le film a été tiré.

L’intrigue: 25 Juin 1978. Estadio Monumental de Buenos Aires. Argentine-Pays-Bas, finale de la Coupe du monde en Argentine. Dans les gradins d’honneur dominent le dictateur argentin Jorge Videla et tous les membres de la junte militaire, au pouvoir depuis la nuit du 24 mars 1976. A côté d’eux, presque caché sous les projecteurs du stade, il y a un gentleman italien encore inconnu: Licio Gelli, le Vénérable de la loge maçonnique P2, Propaganda 2.

Matinée 10h00 à 13h00

Ecole des Hautes Etudes en Sciences SocialesSalle 2 – 105 bd Raspail, 75006 Paris

Paris EHESS en collaboration avec les éditions Classi (Florence-Paris), l’association Musica italiana (Paris) e l’Association Nationale des Partisans Italiens (ANPI, Paris)

Une discussion ouverte a partir de l’Argentine 1978 – Pourquoi les peuples acceptent les dictatures ?
Ouverture Musicale de Fabrizia Barresi

Après-midi 16h00 – 18h00

ANPI PARIS – 20, rue des Vinaigriers, 75010 Paris
La coupe du monde en Argentine 1978 : le tournant imaginaire de la restructuration globale et des nouvelles résistances (autrement dit : la fin des grands récits à l’aube de la postmodernité)

A 18h00 suivra la projection « Une génération perdue » de Daniele Biacchessi, qui sera présente dans le débat après la projection.

 

i